« PicMonkey, mon nouvel outil graphique | Accueil | Etre heureux au boulot, cheval de bataille de Zappos »

15 février 2014

Commentaires

Bruno

Le problème des petites villes, ce ne sont pas tant les programmes ou les opinions politiques, que l'absence de charisme des candidats. On a l'impression qu'ils n'ont rien, ou pas grand chose dans les tripes. Les hommes politiques locaux se succèdent, certains sont sympathiques, d'autres nettement moins, mais tous ont en commun le manque de passion. Ils nous parlent d'intendance, de petits projets, de financements, là où le contexte actuel demande de de l'énergie, de l'astuce et beaucoup d'intelligence. Qu'elle est la vision en perspective d'un territoire, voilà la question. Mais on nous parle de places de parking!

Claara

Bon article.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.