« L'ebook de Rafi Haladjian | Accueil | Mondialisation, Issoire, et José Bové »

16 janvier 2004

Commentaires

m1lous3

Vrai. cependant dans votre cas, M.Pissavy vos clients sont situés sur l'ensemble de la France et même plus, car votre activité repose sur un moyen de communication formidable: Internet. Dans le cas d'une personne qui voudrait monter sa propre activité sur le plan local (et donc avec des prospects cantaliens), la tâche est loin d'être facile, vu que comme vous le soulignez, "le Cantal perd 1000 habitants par an". Une clientèle potentielle qui s'éloigne déjà, ce qui signifie d'avoir bien réfléchi avant de se lancer... :)

Lightman

Exact, mais pourquoi restreindre sa clientèle aux seuls cantaliens ? Quelle idée !! Pourquoi vouloir se tirer une balle dans le pied dès le lancement ?
La plupart des entreprises locales qui marchent (hors commerce de détail), ce sont des entreprises qui ont leurs clients à l'extérieur.

Le net a été un formidable outil de désenclavement pour notre région. Désenclavement numérique, certes mais désenclavement tout de même. On n'a plus le droit de raisonner "Cantal". Il faut raisonner "France" ou "Francophonie", "Europe" ou "Monde" !!!

Jack

Peut-être que jeuxvideo.com a marché mais c'est pas évident de créer une entreprise qui marche aussi bien !

Lightman

Bien sûr que c'est pas évident, mais si c'était facile tout le monde le ferait ! Et puis, je parle de création d'activité, pas forcément création d'une PME de 300 salariés ! Créer son propre emploi c'est déjà très bien.
Pour résumer mon propos :
- Ici comme ailleurs il y a des tas d'idées à exploiter pour faire du business
- Pour les bons projets, il n'y a pas trop de problème pour trouver des financements
- Il manque un seul élément : des porteurs de projet.

m1lous3

je n'ai jamais dis que ce que sébastien à fait été facile... stfu va! Mon point de vue s'exposait dans le cas d'un service de proximité. On nous demande notre avis?
Le cantal c dead =) stou
w8 and see...

Lightman

Ok, dans le cas d'un commerce de proximité effectivement, il vaut mieux bien réfléchir... Mais c'est possible. Et je te le prouve par l'exemple :
1) L'installation prochaine de très nombreux commerces dans la future zone de La Sablière près d'Aurillac
2) L'installation de nouveaux commerces et l'agrandissement de certains autres près de Saint-Flour sur les communes d'Andelat et de Roffiac.

PS : Au fait, Sébastien c'est moi ! lol (et ne me vouvoie pas, ça me file un sacré coup de vieux à chaque fois!! :-) )

m1lous3

hehe
moi je te le prouve, dans le cas d'une activité utilisant l'intenret aussi:
tu as posté sur beaucoup de forum pour que les gens donnent leur avis, et combien de réponses sur ce sujet?
2. vive le net dans le cantal!. tu aurais posé cette question sur un forum connu d'une grande ville, beh à mon avis yauré pas eu que 2 réponses...
:)

Lightman

Moi, je suis de ceux qui veulent impulser le mouvement et pas de ceux qui le subissent, je refuse la sinistrose ! :-)
Des gens motivés, il y en a ici autant qu'ailleurs. Mais, Aurillac est une petite ville, il n'y a pas autant d'internautes qu'à Clermont ou qu'à Toulouse... Mais si tu compares avec des villes ou des départements de même taille, tu verras qu'on est proportionnellement dans la bonne moyenne.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo